La compétence des familles

Guy Hardy  « Pour nous rendre intelligents dans le cadre du travail social et éducatif, nous avons cru que nous devions chercher des pistes dans le champ thérapeutique, pour arriver à faire des belles hypothèses. Mais ce qui donne un sens à la vie des familles, ce n’est pas leur passé, elles en ont d’ailleurs marre de le raconter, c’est le futur ! Il est nécessaire de savoir où l’on va ? Comment, demain, on peut faire autrement ? Il faut allumer des soleils ! »

Pour retrouver la pensée de Guy Hardy je vous propose:

Revue Quart Monde, N°11 - Année 2002Dossiers et documents de la Revue Quart Monde, document.php?id=4947 

«S'il te plaît, ne m'aide pas». de Guy HARDY

Journal du droit des jeunes 2005/8 (N° 248). 62 pages.
ISSN : 2114-2068
ISSN en ligne : 2259-6003
Lien : <http://www.cairn.info/revue-journal-du-droit-des-jeunes-2005-8.htm>

Crepuscule geux guy hardy jdjb246Crepuscule geux guy hardy jdjb246 (126.59 Ko)

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 21/11/2016