Rejoindre l'association ANPASE

Une association dédiée au travail social

Anpase plaquette recto

Nhésitez pas à nous contacter !

Anpase plaquette verso

Rejoignez -nous

Bulletin d adhesion2016 2Bulletin d adhesion2016 2 (1.23 Mo)

Autruche1 1

N’hésitez pas ADHÉRER ou RÉ-ADHÉRER à l’ANPASE

 Mot de la Présidente à l'Assemblée Générale de l'ANPASE  le samedi 5 décembre 2015

 

Chers amis et chères amies,

La question du militantisme ne devrait pas se poser ou plus se poser ! Faire acte d'engagement ou de volonté de s'engager pourrait presque être pris comme une volonté courageuse voire un acte politique au sens noble du terme : acte de la vie de la cité, bref la vie citoyenne, l’HUMAIN avec un grand H !

Depuis le début de l’année civile, la France a vécu trois traumatismes (et je ne compte pas ceux qui ne se disent pas médiatiquement) : les attentats de janvier et de novembre 2015 et l’arrivée des réfugiés en grand nombre.

L’ANPASE s’est à chaque fois exprimée et a su rappeler ses valeurs humanistes. Djamel, vice-président de l’association le dira de nouveau dans le rapport moral.

Ne nous trompons pas de cible et de discours et n’ayons pas peur des mots, des vrais ceux qui parlent des gens, de ceux qui nous entourent mais de nous aussi !

L’ANPASE est un réel mouvement de prise de conscience sur ce que nous sommes mais surtout sur ce que nous devenons.

L’ANPASE est un réel mouvement de prise de paroles sur ce que vivent les citoyens et les professionnels.

Enfin l’ANPASE est un réel mouvement d’écoute de ce qui se passe, de ce qui se dit, de ce qui s’écrit et de ce qui se montre.

Je souhaite que cette assemblée générale soit un mouvement d’élan à notre association qui grandit depuis 3 ans tant avec ses nouvelles idées qu’avec ses nouveaux adhérents accompagnés par les plus anciens !

Il y a déjà 3 ans, nous rêvions d’une progression et d’une nouvelle identité de l’association non pas pour se démarquer de l’ANPASE naissante depuis 1962 mais pour s’adapter à la nouvelle génération professionnelle.

Aujourd’hui nous commençons à repérer une ANPASE rafraichie, enjouée et dynamique.
Certes, il y a et j’espère il y aura encore des moments de questionnements (mais n’est-ce pas cela la vie aussi ?) au sein de nos différents échanges, réunions mensuelles. Mais si nous ne devions pas nous questionner, que nous resterait-il pour faire évoluer nos pratiques, nos regards, nos accompagnements, nos modes de pensées sur les situations qui défilent devant nous… ?

Enfin je terminerai par une phrase de Tahar Ben Jelloun : Rêver est une chose douce qui ne coûte rien et qui rassure.

 

Natacha CHARTIER

Présidente ANPASE


En ce début d'année, notre Présidente nous rappelait les valeurs de l'ANPASE: "écoute et partage des préoccupations de toutes et tous (citoyens et professionnels). L'écoute n'est pas un vain mot car elle suppose une capacité à se décentrer de son savoir, savoir-être, savoir-faire face aux parents, aux familles qui bien souvent n'osent pas exprimer leurs attentes et besoins."

L'actualité récente nous a démontré que certains combattent par les armes, cette autonomie de pensée, appelée de nos vœux.

Seule, cette autonomie de pensée de l'autre, peut nous conduire, nous professionnels à devenir des compagnons de route et non des marionnettistes ou des gourous auprès des familles que nous côtoyons. Seule cette autonomie de pensée peut les aider à prendre leur vie en main en développant leur pouvoir d’agir.

L'ANPASE va poursuivre son engagement auprès de chacune et chacun et occuper sa place dans l’écoute et le partage, à partir de tous les rassemblements possibles : journées d'études, cafés sociaux et colloques…

Vous y avez toute votre place, alors n’hésitez pas ADHÉRER ou RÉ-ADHÉRER à l’ANPASE (si ce n'est déjà fait).

Plus que jamais, la parole est à VOUS !

 

Et remercions J.BREL dont les paroles nous accompagneront pour cette nouvelle année :

Le seul fait de rêver est déjà très important,

Je vous souhaite des rêves à n'en plus finir,

Et l'envie furieuse d'en réaliser quelques-uns,

Je vous souhaite d'aimer ce qu'il faut aimer,

Je vous souhaite d'oublier ce qu'il faut oublier,

Je vous souhaite des chants d'oiseaux au réveil,

Je vous souhaite des rires d'enfants,

Je vous souhaite des silences,

Je vous souhaite de résister à l'enlisement,

A l'indifférence, aux vertus négatives de notre époque.

Je vous souhaite surtout d'être vous

 

J.Brel

 

En savoir plus sur http://mon-anpase.e-monsite.com

secretariatanpase@free.fr

Secrétariat ANPASE

27 RUE DE LA TOURBIERE

59870 MARCHIENNES

 

Harry et l'ANPASE

 

Mon éduc, il est à l’ANPASE, il ne sait pas encore trop ce que c’est, mais il y est !

Mon éduc, il s’est décidé sur un coup de tête, celui de Gégé qui l’a mis au tapis, du coup, y s’est dit , il faut que je fasse quelque chose, il faut que je m’informe sur les nouvelles techniques éducatives adaptées aux nouvelles problématiques de ces jeunes  nouvellement arrivés.

Mon éduc, il est d’abord aller chez son docteur qui l’a trouvé constipé, noué, stressé … alors il a eu un traitement à prendre matin et soir, un laxatif puis un relaxatif.

Son collègue Marcel, lui a conseillé d’adopter un animal de compagnie, un Shih Tzu par exemple !

 Son beau frère, Philippe, le roi du pastis, un ancien éducateur écolo, qui fait l’objet d’une mise au vert lui a conseillé de prendre soin de la couche d’eau jaune ! Son ex beau frère, un barjo, lui a conseillé d’apprendre le judo ! Son chef lui a conseillé de réfléchir « à ce qui chez lui a pu susciter chez l’autre, un appel au passage à l’acte ! Le nouveau centre de ressources, nouvellement créé par l’association pour développer des actions de formation pour les nouveaux professionnels de l’institution présente une réponse nouvelle dont tu pourrais tirer avantageusement profit ; d’ailleurs je t’y ai inscrit ».

Moi je me dis que si mon éduc y définit ma famille comme incestueuse, y ferait bien de balayer devant sa porte car à force de faire de l’entre soi, les institutions finiront par produire de l’incestuel : travailler ensemble, réfléchir ensemble, se former ensemble, sortir ensemble, c… ensemble…

Mais lui, il a préféré venir à l’ANPASE ou à ce qu’il paraît, il y a des mecs et mêmes des filles qui font marcher leur tête.

Mais, à moi, il m’a pas expliqué ce que c’est que l’ANPASE       

Alors moi, j’imagine … qu’à l’ANPASE, s’y retrouvent, des flamands et des corses, des bretons et des alsaciens, des normands et des savoyards, des jeunes filles en fleurs et d’autres qui ont maintes fois effeuillé la marguerite à l’eau de la claire fontaine… J’imagine un théâtre où des intermittents du spectacle, qui exercent leur art auprès de jeunes et de leur famille, viennent mettre au monde, une pensée d’un huitième jour.  Le jour à créer ou au-delà du « le monde est ainsi fait, fait avec, fait ce qu’on te dit », le jour  d’après, où tu dis « je », « qu’est ce que je fais et pourquoi ? ».

« C’est une question d’essence » qu’y dit mon éduc, et à la vitesse où elle augmente, moi je me dis qu’ils auront bientôt plus les moyens de s’en payer, alors ils feront seulement ce qu’on attend d’eux : que ça tourne, que rien ne bouge, pour préserver du boulot pour les générations futures et  sauvegarder intacte, la planète Aide Sociale à l’Enfance !

A l’ANPASE, il n’y a pas de place pour des gardiens du temple.

A l’ANPASE, l’éduc, le psy, l’assistant familial, le directeur… tous, y laissent leur costume de scène au vestiaire, l’espace d’une rencontre. A l’ANPASE, y a pas de place pour des mecs qui pèteraient plus haut que leur cul au point que leur cul prendrait la place de leur cerveau.

A l’ANPASE, il y a de la place pour des hommes et des femmes qui pensent en marchant, qui mutualisent leurs connaissances dans des rencontres où les autres sont reconnus dans leur humanité, leurs compétences au-delà de leurs défaillances. Il n’y a pas de hiérarchie de pouvoir et de savoir, il n’ y a que des hommes et des femmes qui s’expriment chacun de leur place, qu’y m’a dit mon éduc.

L’ANPASE, qu’y dit mon éduc, « c’est mieux qu’une auberge espagnole ou qu’un café philo, on n’y trouve pas seulement ce qu’on y apporte, ni ce que d’autres apportent, mais l’opportunité de réfléchir à sa pratique, sur la façon d’occuper une place auprès des jeunes, auprès de leur famille et de ses pairs. »  

Moi, je dis rien, j’observe ! Je me demande si ce truc là ne produit pas des effets secondaires car depuis qu’il est à l’ANPASE, je trouve qu’y cause plus pareil à Gégé, à mes parents et à ses collègues.

Toi qui hésites encore, à sortir quelques piécettes chaque mois de ton porte monnaie pour payer ta cotisation, si dans ta vie tu dois savoir à l’avance à quoi tout doit servir et que tout est toujours trop cher, moi Harry, je te dis, range-le vite !

Rejoins-les, si tu n’es pas encore trop contaminé, si tu es encore capable de t’émouvoir devant les autres, capable d’accepter d’appartenir à la même humanité que les jeunes, les familles que tu accompagnes dans ton travail, alors viens, les Anpasiens seront heureux de s’enrichir à tes côtés.

Pour te faciliter le travail, mon éduc, y a mis un bulletin d’adhésion, sur le site, alors penses à la planète, ce serait con de gâcher le papier, renvois le rempli, y z’en prendront soin !

HARRY       

 

Devenir Anpasien c'est manifester son souhait de rejoindre un collectif de travailleurs sociaux. Les collectifs Anpasiens sont des espaces de dialogue, de réflexions et d’initiatives œuvrant à permettre à tout un chacun de contribuer à l’évolution des pratiques en travail social.

Ils ont pour vocation de permettre une confrontation de regards de travailleurs sociaux de tout âge, profession ou opinion afin de mettre en perspective les questions qui traversent le champ social.

Il est fondamental que nous retrouvions le plaisir de vivre ensemble, le respect de nos valeurs, que nous parvenions à donner du sens aux actes d’accompagnement en dépassant les discours managériaux et économiques.

Votre adhésion individuelle est un signe fort d’engagement dans la vie de l’association. Elle vous permet de prendre part au vote lors de l’Assemblée Générale et  vous offre la possibilité d’être informé via le site web de la vie locale et nationale, de recevoir "OUPS" la feuille des adhérents...

 

Le Montant de la cotisation 2014 est fixé à:

20 € pour les personnes physiques,

.... € pour les personnes morales (Associations et services),

 

L’adhésion à l'ANPASE est valable pour une année civile.

  2017

Beaucoup de gens attendent avec impatience la nouvelle année pour un nouveau départ sur de vieilles habitudes.

Avec l’ANPASE, association dédié au travail social,  nous vous invitons à faire un pas de côté.

Il n’est pas possible de bien s’occuper des autres dans l’oubli de soi.

N'hésitez pas à prendre soin de vous et de la relation à vos proches, de vos appuis diront-certains !

Dépensez les 31 536 000 secondes de cette nouvelle année en amour, en amitié, en bonne humeur, et joie... Et comme, il n’est pas possible d’éviter la peur et le stress dans votre métier de travailleur social, au moins vous serez mieux armé !

Et le cadeau de l’ANPASE pour cette nouvelle année, vos étrennes me direz-vous !

L’ANPASE est une auberge espagnole, on y trouve ce qu’on y apporte, vous répondrais-je ! Pas de carte cadeau, juste un bulletin d’adhésion tout neuf dont je vous invite à profiter parce par les temps qui courent, le temps de la pensée se réduit comme une peau de chagrin dans vos institutions, alors saisissez cette opportunité de rencontrer vos pairs hors les murs !

L’ANPASE est plus qu’une auberge espagnole, on y trouve toujours plus que ce qu’on y apporte !

Bulletin d adhesion 2017Bulletin d adhesion 2017 (278.64 Ko)

Commentaires (2)

Darrou Claire
  • 1. Darrou Claire | 27/03/2014
Je souhaiterai me joindre à votre groupe et partciper à vos travaux sur Pau.

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 28/01/2017